Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association Consultations Psychologiques de Paris-sud

Fatigue nerveuse: covid, santé mentale, individualisme par Alain Ehrenberg

25 Janvier 2021 , Rédigé par c-p-p-sud Publié dans #Actualités

                        La pandémie de COVID ébranle les êtres humains en tant qu’espèce et société. Nous ne savons pas encore dans quelle mesure la longue et immense crise sanitaire, qui a mis sous de multiples tensions nos sociétés, est en train de transformer celles-ci, dans leur vie sociale (dans le style de relations que les citoyens ont les uns avec les autres), économique (quels dégâts irréversibles ? Quelles innovations ?), au travail (quelles conséquences auront les pratiques massives de télétravail, d’enseignement à distance, de réunions par visioconférences, etc. ?), etc.

l’enquête CoviPrev, que Santé Publique France a lancée en population générale depuis le 23 mars 2020, est divisée en deux partie : les comportements portant sur la santé (gestes barrières, confinement, alimentation, etc.) et la santé mentale (bien-être, troubles). Cela souligne l’importance de ce thème dans l’épidémiologie sanitaire. Les vagues hebdomadaires d’enquêtes menées depuis mars ont montré de fortes augmentations de l’anxiété, de la dépression et des troubles du sommeil pendant les deux périodes de confinement. « Dépression, troubles du sommeil, anxiété… les inquiétants effets psychiques de la pandémie et du confinement », titre Le Monde du 26 novembre 2020.

Le sociologue et directeur de recherche au CNRS Alain Ehrenberg revient sur l'impact du premier confinement sur la souffrance psychologique de la population,   et comment celle-ci se décline lors du confinement de l'automne dernier.

Depuis le deuxième confinement on entend des psychiatres parler de délitement du lien social. D’autres soulignent l’insuffisance de la prise en charge des pathologies mentales tenant autant à leur stigmatisation qu’aux délais d’attentes du système de soins.

Il revient sur le concept de "santé mentale" et l'impératif normatif d'autonomie individuelle, qui s’accompagne d’une insécurité personnelle de masse, laquelle s’exprime en termes de santé mentale (attitude collective) et de souffrance psychique, tant dans sphère intime que dans le monde du travail.

Article intégral ici :

https://www.telos-eu.com/fr/societe/fatigue-nerveuse-covid-sante-mentale-individualism.html

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article